Accéder au contenu principal

Depuis mars 2021, le musée de la municipalité rurale de South Frontenac en Ontario n’a été autorisé à ouvrir que 5 semaines.

« C’est une période très difficile pour les musées et les galeries d’art, car plusieurs ont dû restreindre leurs heures d’ouverture, ou même carrément fermer leurs portes » a déclaré John McDougall, président de la société du musée.

Xplornet est un fier commanditaire de ce musée qui a utilisé sa connexion Internet pour s’adapter à la nouvelle réalité en offrant des visites virtuelles.

Ainsi, leur plus récente exposition portait sur le 146e bataillon formé de gens provenant de la municipalité et du comté de South Frontenac durant la Grande Guerre.

« Plusieurs douzaines de visiteurs ont profité de l’occasion pour obtenir des renseignements à propos de membres de leur famille » selon M. McDougall.

La majeure partie de l’exposition est maintenant archivée sur le site web du musée pour devenir une expérience interactive accessible en tout temps.

« Avant la quarantaine, nous avions des bénévoles pour accueillir les visiteurs et les guider dans nos expositions. Nous utilisons maintenant les réseaux sociaux pour ces tâches » a dit M. McDougall.

La société du musée a vu le jour lorsque des résidents de la municipalité de Verona ont décidé de préserver l’héritage historique de la région.

« Traditionnellement, c’était un endroit pour se réunir et se divertir. Les gens venaient pour faire leur magasinage, aller au cinéma ou jouer quelques parties de billard. Les fondateurs voulaient préserver les traditions importantes de cette vie communautaire, de la cueillette de fraises en famille à la fabrication artisanale de beurre » selon M. McDougall.

Le groupe s’est réuni pour la première fois en 2004. Lorsqu’ils ont appris que la municipalité allait se départir d’une ancienne école située à Hartington, juste au sid de Verona, ils ont fait campagne pour la transformer en musée.

Monsieur McDougall explique que la municipalité les a ensuite embauchés pour administrer le musée et garnir sa collection pour la somme symbolique de 1 $ par année.

Ils ont ensuite lancé un appel à la communauté pour obtenir des objets particulièrement significatifs. « C’est ahurissant ce que les gens nous ont fourni », a déclaré M. McDougall. La réponse a été telle qu’ils ont dû réserver un amphithéâtre pour entreposer tout ce qu’ils ont reçu.

L’exposition originale du musée comprenait du matériel de l’ancienne fromagerie, des photos du bureau de poste, des albums de finissants datant du début du 20e siècle, des archives de journaux, d’anciens menus, de vieilles publicités et des albums de famille.

« Nous pu recréé une chambre d’enfant, une cuisine avec tous ses ustensiles d’époque, une chambre à coucher avec un lit à baldaquin et des édredons en courtepointe, et même un établi de fermier avec plusieurs équipements agricoles. On peut facilement passer une heure ou deux à découvrir tout ce qu’il y a », a déclaré M. McDougall.

Lorsque les bénévoles reçoivent un objet, ils utilisent l’accès Internet du musée pour effectuer une recherche complète à son sujet pour établir son contexte historique.

Selon M. McDougall « Notre connexion avec Xplornet est absolument cruciale pour cette étape de recherche et de préparation. »

La société du musée se sert aussi de cette connexion pour promouvoir le musée et pour offrir des visites et des expositions virtuelles.

Monsieur McDougall est très satisfait du service offert par Xplornet.

« Quand vous les appelez, vous obtenez un agent chevronné à tout coup. Certaines personnes viennent au musée seulement pour utiliser notre accès Internet », a-t-il dit.

Monsieur McDougall est aussi un abonné Xplornet; c’est très pratique pour les réunions vidéos.

« Je fais partie d’une foule de comités. C’est plus fort que moi, je veux m’impliquer! Nous avons utilisé Zoom pour presque toutes nos réunions. Cela aurait été impossible sans accès Internet », a-t-il déclaré.

Lorsqu’on lui a demandé s’il recommanderait Xplornet, il a répondu : « Absolument, à la maison ou ici, c’est impeccable. »

John vit au bout d’une route de campagne dans un boisé de 0,4 hectare qui borde un petit lac.

« J’adore le paysage. Ma femme aime jardiner et nous avons un grand potager. Il y a une ile au milieu du lac qui crée une zone parfaite pour la nage. On s’y rend en canot lorsqu’on veut se détendre. J’ai 81 ans et elle en a 83. Nous voulons rester ici le plus longtemps possible. Notre accès Internet est un élément clé dans tout cela », a-t-il déclaré.

Xplornet est là pour que vous puissiez vivre où vous le désirez à la campagne, en Ontario ou ailleurs. Composez le 1 866 601-0021 pour savoir ce que nous offrons dans votre région.