Protégez votre maison connectée

Les assistants virtuels, les caméras de sécurité, les thermostats et même la serrure de votre porte d’entrée peuvent être contrôlés au moyen de votre téléphone par l’entremise de votre réseau Wi-Fi, mais sont-ils sécuritaires? Voici quelques conseils pour protéger votre réseau et vos appareils.

Protégez votre réseau Wi-Fi

Donner à vos voisins l’accès gratuit à votre connexion Wi-Fi n’est pas la seule conséquence d’un réseau non protégé. En effet, selon le gouvernement du Canada, des intrus pourraient avoir accès à votre historique de navigation, aux données relatives à vos opérations financières, à vos mots de passe, à vos courriels et à d’autres renseignements. Voilà pourquoi il est primordial de protéger votre réseau Wi-Fi.

Le WEP, le WPA ou le WPA2 – lequel de ces outils de cryptage utilisez-vous pour protéger votre connexion sans fil? Ces termes peuvent sembler difficiles à comprendre, mais il est à votre avantage d’utiliser le meilleur moyen possible pour protéger votre réseau Wi-Fi. Disons en gros que le WEP est le protocole le moins sécuritaire, le WPA est un peu mieux et le WPA2 ainsi que le WPA-PSK sont ce que la plupart des experts recommandent puisque ce sont des protocoles de cryptage encore plus sécuritaires. Suivez ces conseils pour vous assurer de faire tout ce que vous pouvez pour protéger votre réseau sans fil à la maison.

Utilisez un gestionnaire de mots de passe

Le nom de votre animal de compagnie suivi de quelques chiffres (comme Chouchou123) est peut-être facile à retenir, mais il est aussi facile à deviner. Ne soyez pas vulnérable aux attaques de réseau informatique à cause de mots de passe courants ou évidents pour protéger vos appareils et vos applications à la maison.

Nous vous suggérons d’utiliser un gestionnaire de mots de passe comme 1Password, qui peut être ajouté en tant qu’application à votre navigateur et à vos appareils mobiles. Il génère des mots de passe longs et uniques, puis les conserve pour vous en toute sécurité dans votre propre « coffre-fort », auquel il n’est possible d’accéder qu’au moyen de votre mot de passe principal. C’est comme avoir un coffret de sûreté en ligne pour protéger vos mots de passe! Il est plus facile de retenir un seul mot de passe compliqué que de tenter de faire le suivi de tous vos mots de passe dans un carnet, dans un courriel ou dans un fichier Word. Pour d’autres options, jetez un œil à la liste des meilleurs logiciels de protection de mots de passe, selon le Journal de Montréal.

Choisissez l’identification à double facteur

Ajoutez une mesure supplémentaire pour protéger vos appareils intelligents à la maison et vos comptes en ligne (Gmail et Facebook, par exemple) en choisissant l’authentification à deux facteurs lorsque vous en avez l’occasion. Ce type de protection fait en sorte que vous êtes la seule personne à avoir accès à tous les renseignements nécessaires pour ouvrir une session dans votre compte. En plus de votre courriel et de votre mot de passe, vous devrez indiquer un autre renseignement, qu’il s’agisse d’une chose que vous êtes la seule personne à savoir (comme le nom de votre animal de compagnie) ou d’un code généré automatiquement, que vous recevez par courriel.

Habituellement, vous recevez le code au moyen d’une autre application, comme Google Authenticator. Vous pouvez créer cette authentification à deux facteurs pour vos comptes Gmail et Facebook au moyen de la validation en deux étapes de Google.

Les appareils connectés sont censés vous faciliter la vie à la maison et si vous suivez les conseils dont nous venons de discuter, vous aurez l’esprit tranquille chaque fois que vous les utilisez puisque vos renseignements personnels et votre réseau seront protégés.