Echo, Siri ou Home : lequel parmi ces assistants virtuels vous convient le mieux?

Un sondage récent a indiqué que Siri d’Apple est l’assistant virtuel le plus populaire au Canada, mais est‑ce celui qui vous convient le mieux?

Selon un rapport publié par Media Technology Monitor (lien en anglais) en mai dernier, dans le cadre duquel près de 8 200 Canadiens ont été interrogés, environ 25 % des répondants utilisaient Siri, tandis que 15 % utilisaient Google Home, 4 % s’étaient tournés vers Cortana de Microsoft et seulement 1 % des répondants utilisaient Echo d’Amazon.

Il ne fait aucun doute que de plus en plus de Canadiens utilisent des assistants virtuels pour contrôler leurs thermostats et leur éclairage, verrouiller leurs portes ou simplement trouver l’âge de différentes célébrités.

Alors, si vous n’êtes pas familier avec le marché des assistants à domicile, lequel devriez-vous acheter?

Tenez compte des appareils que vous utilisez déjà

Le fait est que vos habitudes de navigation actuelles devraient vous dicter le dispositif à considérer en premier.

Si vous êtes principalement dans un environnement Mac à la maison – vous utilisez un iPhone, les enfants ont un iPad et Apple TV est installé dans votre salon –, il est logique que Siri soit votre premier choix comme assistant virtuel, parce qu’il se synchronisera avec un plus grand nombre de vos appareils et applications.

Toutefois, si vous êtes davantage un utilisateur de PC et dépendez de Google Mail pour vos communications ainsi que de Google Maps pour vous rendre au travail, Google Home pourrait être votre meilleur choix. Par contre, si vous faites déjà beaucoup d’achats par l’entremise d’Amazon, Echo pourrait être votre premier choix.

Vous pourriez aussi vous demander avec quels outils votre véhicule est compatible, parce que la plupart des nouveaux véhicules comportent des systèmes de navigation interactifs qui sont reliés à votre téléphone intelligent et à ses applications et outils pertinents.

En résumé, vous tirerez le maximum de votre nouvel assistant virtuel s’il devient un pivot pour tous les appareils et applications que vous utilisez déjà.

Quel dispositif offre la plus grande compatibilité?

La bonne nouvelle est que la plupart des matériels externes sont compatibles avec tous les assistants virtuels renommés. Le système d’éclairage à commande vocale Philips Hue fonctionne avec Siri, Echo, Google et Cortana, tout comme le système de sécurité et contrôleur de température à domicile Nest.

En général, même si quelques produits ne fonctionnent pas avec certains assistants, plus un produit est populaire, plus il est susceptible de fonctionner sur toutes les plateformes. S’il y a un outil que vous désirez utiliser par l’entremise de votre assistant, consultez le site Web de cet assistant pour vous assurer de sa compatibilité avant d’acheter quoi que ce soit.

Encore une fois, les différentiateurs clés sont  inhérents à chaque assistant – Siri fonctionne mieux avec des produits Mac et Google fonctionne mieux avec des produits Google et ainsi de suite.

Demandez-vous pourquoi vous voulez utiliser l’assistant

Les assistants virtuels sont de plus en plus intelligents et avec l’aide d’applications comme IFTTT (lien en anglais), vous pouvez enseigner à votre dispositif à faire des choses pour vous, quand vous désirez qu’il le fasse.

Si vous espérez obtenir un dispositif pour vous aider à gérer votre journée de travail, Google Home pourrait être votre meilleure option, parce qu’il est directement lié à d’autres programmes Google tels que Gmail, Google Docs et Google Actualités. De plus, il cherche des résultats de recherche pertinents sur Google lorsque vous posez des questions – et la liste des réponses continue de croître de façon exponentielle chaque jour.

Si vous êtes à la recherche d’un dispositif pour contrôler vos équipements ménagers, écouter de la musique et effectuer des appels téléphoniques, Siri ou Echo d’Amazon pourrait constituer la meilleure option.

Ici encore, le fait d’évaluer ce que vous utilisez déjà par rapport à ce que vous souhaitez que le dispositif accomplisse devrait déterminer le choix qui vous convient le mieux.

Qu’en est-il du prix?

Il n’y a pas une grande différence de prix entre Google Home et Echo d’Amazon, chacun comporte trois niveaux de prix.

Google Home : le Mini coûte 80 $, le modèle de base coûte 180 $ et la version Max, récemment lancée, 500 $. Echo : le Dot se vend 70 $, le modèle de base coûte 130 $ et Echo Plus, 200 $. Les fonctions de base sont les mêmes pour tous les modèles, mais les dispositifs plus coûteux sont dotés de haut‑parleurs nettement supérieurs.

Le HomePod d’Apple se vend au coût de 349 $. Toutefois, vous n’avez pas besoin d’investir dans du matériel pour utiliser Siri pour qu’il tamise votre éclairage ou vous dise le pointage du dernier match de hockey, car ces fonctions sont déjà installées sur votre iPhone ou votre iPad. Ainsi, vous n’avez pas besoin d’acheter un HomePod si vous ne pensez pas vous servir des autres fonctionnalités.

Bien sûr, tous les dispositifs externes comme le Phillips Hue, le thermostat Nest ou la cafetière intelligente Mr. Coffee sont vendus séparément. Votre choix d’assistant virtuel n’affectera pas le prix de ces appareils, mais il est important de vous rappeler que tous les appareils ne fonctionnent pas avec tous les assistants. Vous devrez donc bien faire votre recherche avant de sortir votre carte de crédit.

Quel dispositif durera longtemps?

Demandez à quiconque a acheté un magnétoscope Betamax dans les années 1980 ou un lecteur DVD HD au début des années 2000 : choisir une technologie qui durera assez longtemps demeure une sage décision.

Il est difficile de savoir à ce moment-ci quels assistants virtuels survivront dans les années 2020, mais leur part de marché sera incontestablement un facteur important.

Apple a intégré Siri à tout ce qu’elle crée; elle a donc nettement investi à long terme. Echo d’Amazon est présentement le dispositif le plus vendu aux États-Unis (lien en anglais) et Google promet d’apporter toutes sortes de perfectionnements incroyables (lien en anglais) au Google Home au cours des prochains mois.

Il semble donc que la bataille entre les principaux assistants virtuels continuera pendant les années à venir. De plus, même si nous assistons à des mises à niveau et à des itérations, chaque compagnie considère comme un secteur de croissance la personnalisation et une meilleure intégration des technologies disparates. Chacune continuera donc à investir sur la popularité grandissante de ces dispositifs.

Si vous restez fidèle aux grandes marques au lieu de choisir des produits à prix d’aubaine, votre dispositif ne devrait pas être désuet avant un bon moment.

Conclusion

Peut-être que la chose la plus importante à vous demander est si vous avez réellement besoin d’un assistant virtuel?

Il y a des avantages financiers à posséder un thermostat intelligent qui règle la température chez vous pendant la journée. Il y a aussi des avantages sur le plan de la sécurité à ce que votre maison s’éclaire et se déverrouille d’elle-même lorsque vous arrivez tard le soir.

Aussi, si vous aimez qu’une machine vous lise les prévisions météo et les grands titres de journaux chaque matin, et que vous aimez dire à un ordinateur de jouer votre musique préférée et de tamiser l’éclairage, alors faites le saut et choisissez un assistant virtuel. À tout le moins, c’est une source constante de divertissement qui ne manquera jamais d’étonner votre famille.

Choisissez simplement le dispositif qui s’harmonise le mieux avec les outils et les applications que vous utilisez déjà, de manière à en tirer le maximum sans avoir à changer plusieurs de vos habitudes et routines existantes.

Et avant même de vous en rendre compte, vous vous demanderez comment vous avez pu vous passer de votre assistant virtuel.