Assurer la sécurité des jeunes en ligne Conseils et ressources pour les parents d’adolescents dans un monde connecté 24/7

Internet a engendré de nombreux avantages, particulièrement pour les adolescents qui peuvent, notamment, effectuer des recherches sur n’importe quel sujet ou communiquer rapidement avec des amis et des membres de leur famille. Malgré tous les avantages qu’il procure, l’univers en ligne suscite aussi des préoccupations en matière de sécurité, entre autres, la cyberintimidation, la fraude et les prédateurs sexuels.

Puisque la technologie évolue très rapidement, il peut être difficile pour des parents de rester au fait des risques qu’encourent leurs adolescents et de savoir comment les y préparer. Selon une étude de 2018, Social Media, Social Life, 54 % des adolescents de 13 à 17 ans ont déclaré que si leurs parents savaient ce qui se passe réellement sur les médias sociaux, ils s’en inquiéteraient bien davantage. Pour venir en aide aux parents, nous avons donc recueilli les meilleurs conseils et ressources afin de les sensibiliser aux dangers qui menacent leurs enfants et de leur procurer des moyens pour assurer leur protection dans le cyberespace.

À quels dangers les adolescents s’exposent-ils en ligne?a) Hameçonnage et arnaques en ligne

Les cybercriminels tentent constamment de dérober de l’argent ou des renseignements personnels. L’hameçonnage consiste habituellement en courriels ou en sites Web qui semblent légitimes, mais qui sont en réalité un moyen pour les fraudeurs de s’emparer de données importantes. Ils peuvent aussi y parvenir à l’aide de messages textes malveillants, une pratique appelée « hameçonnage par texto » qui encourage les destinataires à cliquer sur des liens qui les dirigeront vers des sites frauduleux.

Il existe aussi des arnaques en ligne encore plus costaudes qui peuvent impliquer des courriels, sites Web, appels téléphoniques et messages textes. Même si la plupart des adolescents ne tomberont pas dans le piège de princes nigériens leur offrant un million de dollars, ils peuvent cependant se laisser prendre par des arnaques dans lesquelles ils se voient offrir des prix plus susceptibles de les intéresser, comme des cartes-cadeaux ou des téléchargements de jeux gratuits, à condition de répondre à des questionnaires.

b) Cyberintimidation
En s’infiltrant dans les médias sociaux et les plateformes de jeux, les intimidateurs peuvent facilement harceler leurs victimes, 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, tout en conservant leur anonymat. Aux États-Unis, un rapport de 2016 du Cyberbullying Research Center (lien en anglais) a indiqué que 33,8 % des étudiants de 12 à 17 ans ont été victimes de cyberintimidation au cours de leur vie. L’intimidation en ligne peut aller des messages privés négatifs à des messages publics contenant des renseignements embarrassants. Ce type d’intimidation peut être particulièrement préjudiciable puisqu’il ne se produit pas uniquement pendant les heures de classe et qu’il peut avoir lieu le jour comme la nuit.

c) Prédateurs sexuels
Les prédateurs sexuels et autres peuvent traquer les adolescents en ligne et profiter de leur désir de relation amicale ou amoureuse pour établir un lien de confiance avec eux et même les attirer dans une situation dangereuse. Ces prédateurs se cachent également sur les réseaux sociaux et sites de jeux en ligne fréquentés par les adolescents et cherchent des occasions d’amorcer des conversations basées sur des sujets communs, avec des propos comme « Hé, on dirait que tu aimes jouer à Fortnight – moi aussi. Veux-tu qu’on joue ensemble? »

d) Téléchargement de maliciels, de logiciels rançonneurs ou de virus
Un maliciel est un logiciel installé à l’insu de sa victime, ou sans son autorisation, qui exécute des actions nuisibles sur son ordinateur. Il peut s’agir de logiciels rançonneurs malveillants qui peuvent pirater les données ou l’ordinateur au complet et qui exigent habituellement le paiement d’une rançon pour en redonner l’accès. Les adolescents sont souvent la cible de ces types de maliciels sur des sites de jeux ou les médias sociaux qui leur offrent des modules d’extension gratuits ou sur des sites de musique et de vidéos qui les attirent avec des téléchargements gratuits. 

Comment puis-je protéger mon adolescent des cyberdangers?

Les technologies en constante évolution peuvent rendre la tâche difficile pour certains parents de rester à l’affût des dangers en ligne et de savoir comment protéger leurs enfants. Heureusement, de nombreux trucs et ressources existent pour guider les parents sur la cybersécurité de leurs enfants et adolescents :

  • Ayez des discussions sur les technologies
    Préparer les adolescents à assurer leur sécurité en ligne est semblable à leur apprendre à conduire. La plupart des véhicules peuvent se déplacer à des vitesses bien au-dessus des limites permises et peuvent donc être dangereux s’ils sont utilisés de façon imprudente; l’enseignement d’une utilisation responsable est la clé de la sécurité. Une partie de ces discussions devrait inclure la façon d’établir un profil en ligne approprié et ce qui constitue un contenu approprié quand vient le temps de le partager avec d’autres ou de le publier.
  • Commencez tôt à les éduquer et à établir des attentes
    Cela commence par une discussion sur la sécurité, au moment où les parents offrent à leur adolescent un appareil pouvant être relié à Internet, que ce soit une tablette, un téléphone intelligent ou un ordinateur portable. Il est important que les adolescents comprennent les attentes à leur égard et les règles qu’ils doivent suivre pour avoir accès à Internet. Les parents doivent se rappeler que même s’il est facile de créer une longue liste de règles, si ces règles sont peu pratiques à suivre ou à appliquer, elles seront dénuées de sens et votre adolescent risquera de devenir désintéressé. Avant d’établir une règle, demandez-vous si elle améliorera de façon significative la sécurité de votre enfant et comment vous pouvez maintenir les canaux de communication ouverts sur cette question.
  • Informez-vous
    Les parents qui comprennent les risques à plus grande échelle et qui ont des discussions avec leurs enfants sont plus susceptibles de déjouer les cybercriminels avant même qu’ils n’aient eu l’occasion d’attaquer. Voici certaines ressources canadiennes sur la cybersécurité, plus particulièrement lorsqu’on a affaire à des enfants et à des adolescents :
  • Pensez cybersécurité : Une campagne nationale de sensibilisation publique conçue pour sensibiliser les Canadiens à la sécurité en ligne et les informer des étapes à suivre pour se protéger en ligne.
  • Sécurité publique Canada – Information sur la cyberintimidation pour les adolescents : Cet organisme national coordonne les mesures de sûreté et de sécurité à l’échelle de tous les ministères fédéraux et a réuni d’excellentes ressources sur la cyberintimidation.
  • HabiloMédias : Un organisme de bienfaisance canadien, sans but lucratif, qui œuvre pour l’éducation aux médias et la littératie numérique, et qui a élaboré des ressources conçues spécialement pour veiller à la cybersécurité des adolescents.
  • Gouvernement du Canada – Cybersécurité : Obtenez des renseignements sur les risques potentiels associés à vos activités en ligne et sur la façon de vous protéger lorsque vous êtes en ligne.
  • Commissariat à la protection de la vie privée du Canada – Ressources concernant la protection de la vie privée en ligne